Archives de catégorie : éditoriaux

Chaque mois un billet sur l’écriture et le monde tel qu’il va.

Les statues coloniales meurent aussi

A l’occasion de la lecture ou relecture du quatrième motif de Confettis d’empire, « Lyautey, l’homme cheval », retour sur la  genèse de ce motif, entre maturation de la mémoire dans l’imaginaire et travail dit de recherche. Ici, compte rendu d’une … Continuer la lecture

Publié dans éditoriaux | Commentaires fermés sur Les statues coloniales meurent aussi